Maxiomes

prêter à rire, donner à penser

6,00 €
Collection: 
Max Athanase
Date de parution: 
Septembre 2013

Un livre de pensées qui jonglent avec les mots, se jouent des sonorités, se nourrissent d'humour absurde mais que l'on trouve si justes qu'on est tenté de les recopier dans son agenda pour les faire siennes...

Un livre intemporel qui, derrière le sourire, pose des questions, multiplie les interprétations et engage la réflexion ou, formulé dans la langue de l'auteur, un livre qui se lit vite mais se digère lentement...

Format : 11X15, 52 pages

Max Athanase, ancien professeur d'anglais fan des Monty Python n'est plus à présenter en Franche-Comté. Comédien, chroniqueur, one-man-show-er, il cultive le ''non sense'', débusque l'or de l'ordinaire avec bienveillance et optimisme. Il maitrise parfaitement l'art de faire court mais percutant, simple mais subtil, drôle mais profond !

Quelques extraits d'articles de presse consacrés à l'auteur

22 mars 2013, La terre de chez nous

« Auteur, humoriste, comédien, Max Athanase se joue des mots, des expressions et de l'absurde.... Son but dans la vie, c'est de faire sourire. Sur lui, il a la photo d'un enfant au sourire spontané et aux yeux qui pétillent. C'est l'image même de ce qu'il cherche à transmettre à travers ses aphorismes... Max Athanase se joue des mots, prend le contre-pied d'expressions, pour nous amuser et pour nous faire réfléchir. Aller au-delà. »

29 décembre 2012, l'Est républicain :

« Après avoir brûlé les planches dans un one-man-show puis livré des chroniques à la radio, le bisontin s'est lancé il y a quelques années dans la production de ''maxiomes'' autrement dit d'axiomes signés Max. ...truffé de considérations drôles, légères, profondes. »

24 décembre 2011, l'Est républicain :

« ...autant de clins d'oeil concoctés par un esprit virevoltant qui n'aime rien tant que les gags à retardement. »

novembre 2012, 25 Mag :

« Le cocasse, le merveilleux, le malicieux, Max Athanase traque les situations loufoques... (il) jubile et vit ce qu'il écrit, ce qu'il transmet. A fond, sans fard, comme s'il allait mourir dans la minute qui suit. Alors, il se lance, à corps et âme perdus dans cet humour facétieux et inattendu qui est le sien »

26 décembre 2012, l'Est républicain :

Joyeux magicien jouant avec les sons, jonglant avec les sens et les non-sens, Max Athannase décoche ses réflexions comme autant de flèches avec lesquelles il souhaite atteindre le coeur des lecteurs. « Il y a trop de ricanements dan notre société, estime-t-il, c'est pourquoi je préfère faire sourire avec des choses légères en apparence mais qui, pour moi et je l'espère pour d'autres, se révèlent plus denses qu'on ne le croyait de prime abord » »

mars 2012, Diversions Besançon :

« Max Athanase livre ...de courtes pensées qui prennent corps dans une langue pétrie d'humour et de recherche formelle....Sous des formules versant dans l'absurde ou la causticité, Max ne laisse aucun répit au lecteur....la langue est mise à mal avec tendresse...des thèmes parfois graves sous des atours burlesques.